Programme destiné aux proches des patients atteints de shizophrénie

27
Partager :

Le 1er mars, un groupe d’information destiné aux proches des personnes souffrant de schizophrénie commence à l’hôpital universitaire de Francfort. Les participants et les patients bénéficient de cette offre.

La psychose schizophrène est l’une des maladies mentales les plus courantes. En Allemagne, environ un pour cent de la population est touchée, avec plus de 10 000 personnes dans la seule région Rhin-Main. Les effets sont graves : les personnes atteintes, par exemple, entendent des voix, soupçonnent des messages lors d’événements dénués de sens ou se sentent menacées. Ils rencontrent des difficultés considérables dans leur vie professionnelle et quotidienne et reçoivent rarement un traitement en temps opportun. La maladie et ses symptômes ont également un impact important sur la relation à son propre environnement social. Les membres de la famille ne peuvent souvent pas comprendre les pensées et les actions des personnes touchées. Vous êtes extrêmement incertain et causé par la maladie et ses conséquences sont très lourdes.

Lire également : Quelle huile essentielle pour les touristes ?

Aider les patients et leur famille

La clinique de psychiatrie, de psychosomatique et de psychothérapie de l’hôpital universitaire de Francfort propose un groupe d’information pour aider les proches à traiter avec les membres de leur famille affectés et ainsi aider les personnes touchées par les patients. Dirigé par le docteur Robert Bittner, médecin chevronné, les questions centrales sont abordées et des possibilités d’échange sont offertes dans le cadre d’une série de 13 rendez-vous. Le prochain cycle débute le 1er mars et se déroule le mercredi de 19h00 à 21h00 les semaines suivantes. Il reste actuellement des places disponibles pour les parties intéressées. La participation est gratuite pour les proches, même si le patient n’est pas soigné à l’hôpital universitaire.

« L’expérience montre que la visite d’un tel groupe profite non seulement aux proches eux-mêmes, mais aussi à ceux qui sont malades », explique le Dr Bittner, Les causes et l’évolution de la maladie ont été étudiées. Il en a parlé en détail dans le numéro actuel de Forschung Frankfurt. Robert Bittner : « Quand des voix étrangères prennent le commandement ».

Lire également : Pourquoi un examen des sinus du nez ?

L’offre est réalisée régulièrement depuis 2009. Jusqu’à présent, plus de 250 membres ont participé au groupe en 14 cycles. Les participants ont donné des commentaires très positifs à maintes reprises.

« Après des années d’impuissance et d’impuissance, la famille de la famille avait pour la première fois l’espoir de trouver des moyens d’apprendre à mieux faire face à la maladie. Un travail précieux est effectué ici pour la santé des patients et des proches », a déclaré l’un des participants dans une réponse écrite.

Informations et échanges

Le groupe traite de tous les aspects importants de la psychose schizophrène et de la psychose dite schizoaffective. L’accent est mis sur les causes et les déclencheurs d’une la psychose, les différentes options de traitement et les conseils sur la façon de traiter les patients de manière appropriée. De cette façon, les proches peuvent apprendre à gérer les crises et à prévenir les rechutes. Il y a aussi beaucoup de place pour échanger des expériences avec d’autres membres de la famille. « En plus de fournir des informations, il est particulièrement utile pour de nombreux participants lorsqu’ils constatent par contact avec d’autres membres de leur famille qu’ils ne sont pas seuls dans leur situation », explique le Dr Bittner.

Groupe d’informations dépendantes

Heure  : à partir du 1er mars tous les mercredis de 19h00 à 21h00, 13 rendez-vous.

Lieu  : Clinique de psychiatrie, de psychosomatique et de psychothérapie, Heinrich-Hoffmann-Straße 10, 2e étage, salle A 208

Inscrivez-vous par courriel à : robert.bittner@kgu.de ou appelez le 069 6301 84713

www.psychiatrie.uni-frankfurt.de/63073152/membres

Communiqué de presse de la clinique universitaire

Partager :