Comment calculer le coût de l’assurance maladie pour un traitement dentaire ?

29
Partager :

Les traitements dentaires sont souvent associés à des coûts élevés. L’assurance maladie légale fournit un soutien financier aux patients qui reçoivent des soins dentaires. Mais quelle est la part statutaire des compagnies d’assurance maladie légales ? Vous trouverez ici les coûts couverts par les compagnies d’assurance maladie légales et en quoi dépend le montant.

Co-paiement de l’assurance maladie pour prothèses dentaires

Jusqu’à il y a 15 ans, le coût de l’assurance maladie légale pour les prothèses dentaires prévoyait un pourcentage de participation de la compagnie d’assurance maladie aux prothèses sélectionnées. Les compagnies d’assurance maladie sont soumises au système dit de cale fixe pour les services de prothèse dentaire depuis 2005.

Lire également : Quels médicaments stimulent l'appétit ?

Les soins réguliers : système de réglage fixe pour les services de prothèse dentaire

Le Le système de frais fixes stipule que le montant de la couverture des coûts pour les personnes légalement assurées est basé exclusivement sur les résultats. La constatation dans ce cas s’appelle : L’état de la dentition entière. Cette condition est enregistrée dans le plan de guérison et de coûts.

Les soins réguliers sont déterminés par les compagnies d’assurance maladie légales pour chaque constatation. Cela inclut le service qui est « suffisant, opportun et économique » pour cette constatation (SGB V, §12, para. 1).

A lire également : ESG : un processus durable ?

Le plan de traitement et de coûts est une application qui est examinée par l’assurance maladie avant de commencer le traitement. Après avoir examiné cette demande, il précise exactement quelle part des coûts elle couvrira.

Le montant fixe de votre assurance maladie pour prothèses dentaires représente environ 50 % de la moyenne les coûts de l’approvisionnement standard respectif. Vous serez donc remboursé environ la moitié du coût du service proposé par les fonds statutaires.

Exemple  : S’il manque une dent à un patient dans la zone visible des dents de devant, il est proposé d’assurer un pont dentaire en métal avec placage partiel (recouvert d’une couche de couleur dent à l’avant). Il reçoit donc la moitié des coûts de ce pont dentaire de l’assurance maladie et supporte sa propre contribution d’environ 400 à 500€.

Trouver approvisionnement régulier
Dent endommagée (zone visible) couronne de placage extérieur
Dent endommagée (non visible) zone) couronne en argent
espace entre les dents (zone invisible) pont en argent
Mâchoire sans dents prothèse

Source : Directive sur le marquage des étapes, en date du 01.04.2016.

L’alternative : des soins différents et similaires

Bien entendu, en tant que patient, vous n’êtes pas obligé de choisir le service d’assurance recommandé pendant votre traitement dentaire. Au lieu du service le plus simple, vous pouvez également utiliser un service similaire (même type de soins, uniquement de meilleure qualité) ou différent (type de prothèse dentaire différent). Dans ce cas, cependant, l’assurance ne paie que la moitié du coût des prothèses dentaires pour les soins standard respectifs.

Astuce  : Une alternative aux soins réguliers vous intéresse ? Votre dentiste se fera un plaisir de vous montrer des alternatives. Demandez-lui de parler pour voir toutes les possibilités. Personne ne peut mieux vous expliquer les avantages et les inconvénients des différentes versions que votre dentiste.

Exemple  : Vous souhaitez un pont dentaire blanc (entièrement recouvert d’une couche de couleur dent). Cela équivaut à ce que l’on appelle des soins similaires. Vous devez vous attendre à ce que vos propres coûts se situent entre 600 et 1 500€. Le placage des dents dans la zone invisible n’est pas subventionné par les compagnies d’assurance générale.

Prothèses dentaires* Couronne complète Pont implant Prothèse complète
Grant de caisse de caisses** 139,33€ 330,13€ 330,13 €*** 307,67€
Pourcentage des coûts totaux Environ 50 % Environ 50 % Environ 15 à 20 % Environ 50 %

Source : Directive sur le marquage des étapes, en date du 01.04.2016.

  1. *Subventions pour une prothèse dentaire dans la région molaire sans droit à une prime.
  2. ** Fait référence aux soins réguliers respectifs pour les prothèses dentaires dans la région molaire s’il n’y a pas de demande de prime.
  3. ***Si les soins réguliers nécessitent un pont : en cas de dent manquante.

Couverture de l’assurance maladie pour les implants dentaires : quel est le montant du paiement supplémentaire pour l’assurance maladie ?

Les implants dentaires sont un service purement privé. Votre dentiste vous facturera en privé, il n’est donc pas nécessaire d’établir un plan de traitement et de coûts.

Lorsque l’implant est couronné, ils reçoivent un montant fixe de restauration du pont et restent avec une contribution propre d’environ 1 400 à 2 500€ pour l’implant et la couronne de l’implant. La subvention axée sur les rapports est également augmentée de 20 ou 30 % en fonction de la situation de votre livre de bonus.

Si vous avez un écart à une dent, la caisse enregistreuse paie le coup fixe pour un pont (entre 330 et 440€), même si vous choisissez un implant dentaire. S’il manque plus de 4 dents, votre assureur paie le tir fixe pour une prothèse (entre 340 et 430€).

Coûts couverts par l’assurance maladie pour les prothèses dentaires

Si votre dentiste détecte que l’espace dentaire est si grand qu’il ne peut plus être fermé par un pont ou même qu’une mâchoire entière est édentée, la compagnie d’assurance suggère une prothèse dentaire.

La moitié du coût de la prothèse correspondante est prise en charge par la compagnie d’assurance maladie.  Avec une mâchoire édentée, une prothèse complète est utilisée comme soins réguliers et le patient doit apporter une contribution personnelle d’environ 400 à 500€. Doublez la quantité de prothèses pour les deux mâchoires.

Coûts couverts par l’assurance maladie pour les couronnes dentaires

La fourniture d’une couronne fait également partie des prothèses dentaires. Ainsi, la couronne dentaire avec une marge fixe orientée rapport est couverte par votre compagnie d’assurance légale pris en charge. La suggestion des caissons pour les dents surcouronnées est une couronne en argent faite de métal non précieux dans la région postérieure et une couronne partiellement mélangée dans la région antérieure.

Ici aussi, le patient se voit rembourser environ la moitié de ses frais et reste avec une contribution personnelle d’environ 200 à 300€. Dans le cas d’un placage complet et d’un placage partiel dans la gamme invisible, la contribution propre s’élève entre 400 et 600€.

Si vous souhaitez également une couronne blanche dans la région postérieure, parlez-en à votre médecin lors de la planification.

La prise en charge des coûts de l’assurance légale pour les prothèses dentaires sous forme d’alimentation offre aux assurés la possibilité de décider librement du type de traitement prothétique sans l’absolue Le montant transféré depuis la caisse change. Le plan de traitement et de coûts offre aux médecins et aux assurés une comparaison des prothèses dentaires associées à quels coûts.

Prise en charge des coûts des rembourrages d’assurance maladie

Pour combler le trou dit carieux dans la dent, on peut utiliser de l’amalgame ou du plastique. Le remboursement de la variante simple de remplissage (généralement amalgame) est entièrement couvert par l’assurance légale.

Si vous souhaitez obtenir un remplissage de qualité supérieure ou de couleur dentaire, la caisse ne paie que la proportion d’une garniture à l’amalgame. Le patient doit payer le reste de sa poche. Dans la plage visible, cependant, le remplissage composite de couleur des dents est également payant.

Exemple : Vous souffrez d’un trou dans la zone de la dent postérieure, la sortie de trésorerie correspond à un remplissage d’amalgame. Si vous souhaitez obtenir un obturation de la couleur des dents, vous devrez payer vous-même ce coût supplémentaire d’environ 30 à 120€, car ce traitement n’a aucune nécessité médicale du point de vue de l’assurance maladie.

Prise en charge des coûts d’assurance maladie pour les inlays

Vous pouvez également opter pour une garniture faite sur mesure en laboratoire, appelée inlay. Toutefois, l’incrustation n’est pas couverte par une assurance. Ce traitement dentaire n’est pris en charge qu’avec la subvention appropriée pour un obturation.

Cela correspond au coût d’un remplissage en plastique dans la plage visible et au coût d’un remplissage en amalgame dans la plage invisible. Ici coûte de 300 à 600€, selon que vous choisissez une incrustation en céramique ou en or et la taille du trou à combler.

Le traitement de canal est un paiement en espèces

Si le nerf devient enflammé, vous n’avez rien d’autre à faire que de subir un traitement de canal pour préserver la dent.

En tant que traitement médicalement nécessaire, le traitement de canal est donc également couvert par l’assurance maladie. Cependant, seule l’option la plus simple.

Si vous souhaitez utiliser des méthodes plus modernes qui sont plus susceptibles de sauver la dent, les coûts supplémentaires doivent être supportés vous-même. Ceux-ci peuvent aller de 50€ à 300€. Les dentistes spécialisés peuvent également exigent beaucoup plus.

De plus, les compagnies d’assurance ne s’occupent du traitement du canal radiculaire que si une rangée de dents fermée ou des couronnes existantes peuvent être obtenues. S’il y a des lacunes importantes, il se peut que vous ayez à payer entièrement le traitement vous-même.

Le traitement de la parodontite est-il un paiement en espèces ?

Le traitement de la parodontite est presque toujours un paiement en espèces. Après avoir soumis une demande, les fonds statutaires approuvent normalement ce traitement.

Les raisons du rejet peuvent inclure :

  • Manque de coopération des patients après des traitements antérieurs;
  • Tabagisme lourd;
  • Poches gingivales trop profondes sans aucune chance de succès thérapeutique.

Après l’achèvement traitement des gencives, la compagnie d’assurance a encore une fois besoin de la coopération de vos assurés. Le nettoyage des dents à intervalles réguliers doit ensuite être payé en privé.

Faible cotisation à l’assurance maladie ? Hard shot accru en raison du livret bonus et de la mallette de protection

Dans certains cas, la quantité de prothèses peut diminuer. C’est le cas lorsqu’un livret bonus est disponible. Si vous visitez régulièrement le dentiste depuis 5 (10) ans, le montant fixe est augmenté de 20 (30) pour cent.

Si votre revenu est inférieur à une certaine limite, vous tombez sous le régime des difficultés. Dans ce cas, ils reçoivent le double tir fixe et les prothèses sont presque gratuites.

Partager :