Quels sont les bienfaits de la consoude pour la santé et comment l’utiliser ?

103
Partager :

Certaines plantes sont, en raison de leurs propriétés, considérées comme des trésors inestimables de la nature. C’est le cas de la consoude qui est souvent utilisée (sous forme d’infusion, de décoction, ou de cataplasme) comme traitement pour différents problèmes de santé. Découvrez les bienfaits de cette plante pour la santé ainsi que ces différentes utilisations.

Les vertus médicinales de la consoude

Cette plante a depuis longtemps été utilisée dans le monde thérapeutique. Elle sert depuis l’antiquité comme un remède pour cicatriser les plaies et ressouder les os cassés. C’est d’ailleurs cette vertu qui lui a valu son nom.

A lire aussi : Conseils santé pour séniors

En effet, l’allantoïne qui est l’un des principes actifs contenus dans la consoude a un fort pouvoir cicatrisant et soudant. Cette plante permet d’augmenter l’ostéogenèse, ce qui a pour effet d’accélérer la réparation des os cassés. C’est pourquoi elle est fortement recommandée pour traiter les entorses et les fractures.

La consoude possède également des propriétés anti-inflammatoires qui font d’elle une plante très utilisée en phytothérapie. L’acide rosmarinique qu’elle contient est très efficace pour soigner les douleurs musculaires, les rhumatismes, l’arthrite et les inflammations de la cavité buccale. La consoude est aussi utile pour soigner les agressions cutanées provoquées par les piqûres d’insectes, les coupures ou les gerçures et l’acné.

A lire en complément : Comment savoir si vous êtes anémique pendant la grossesse ?

La consoude, un atout pour votre jardin

En plus d’être un excellent engrais dans un jardin potager, la consoude a également des propriétés cicatrisantes sur les plantes. Il est donc conseillé d’en planter quelques-unes dans votre jardin pour le bien-être de vos plantes.

De plus, l’odeur des fleurs de consoude attire les abeilles. Lorsque vous optez pour la permaculture, cette plante peut donc vous être d’une grande utilité pour développer votre culture sans fournir trop d’efforts.

Comment procéder pour l’utiliser ?

La consoude peut être utilisée sous différentes formes. Elle sert généralement de cataplasme, c’est-à-dire une purée à appliquer. Cette pâte peut être obtenue de diverses manières. Vous pouvez mélanger 2 cuillères à soupe de feuilles finement hachées, une cuillère à soupe de farine du miel pour obtenir une pâte épaisse.

Il est également possible d’obtenir la purée en versant de l’eau bouillante sur des feuilles fraichement hachées et en pressant le tout dans un tissu léger. Enfin, vous pouvez obtenir votre purée en mélangeant directement avec de l’eau, des feuilles de consoude préalablement séchées. Une fois la purée obtenue dans chacun des cas, étalez-la sur la partie concernée, laissez agir 30 min et rincez à l’eau tiède.

La consoude peut aussi être préparée en infusion. Pour cela, coupez les racines, versez-les dans l’eau froide et chauffez le tout jusqu’à l’ébullition. Ajoutez des feuilles, couvrez et coupez le feu. Laissez ensuite infuser pendant une trentaine de minutes et filtrez enfin la préparation. Cette infusion ne peut être utilisée que pour une application externe, par exemple en prenant votre bain. Pour un usage interne, n’ajoutez pas les racines à la préparation.

Vous pouvez aussi consommer la consoude sous forme de décoction ou de jus. Pour préparer la décoction, vous aurez besoin de racines épluchées et de l’eau. Son utilisation ne peut être qu’externe et doit être renouvelée toutes les trois heures. Pour obtenir le jus, vous devez mixer un mélange de feuilles et d’eau, puis vous filtrez le mélange.

La consoude, malgré ses bienfaits, contient des molécules qui peuvent, à certaines doses, être néfastes pour votre foie. Cependant, ces éléments sont plus présents dans les racines que dans les fleurs et les feuilles. Alors, il est recommandé de ne pas utiliser les racines pour un traitement interne.

Partager :