Quelle maladie fait perdre la vue ?

246
Partager :

Parmi les handicap les plus craint de la génération 50 figure la cécité. Mais, un grand nombre de personnes âgées connaissent peu de choses sur la principal cause de cette maladie, la dégénérescence maculaire.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une menace pour la vue : avec environ sept millions de personnes touchées en Allemagne, elle est l’une des causes les plus fréquentes de problèmes de vision sévères et de cécité.

A lire en complément : Comment savoir si vous êtes anémique pendant la grossesse ?

Comme son nom l’indique, la maladie touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Les personnes qui ont pu voir toute leur vie perdent progressivement la vue dans le champ de vision intermédiaire, c’est-à-dire dans la zone de vision la plus nette.

Semaine d’action sur la dégénérescence maculaire en novembre 2020

Tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur la dégénérescence maculaire et la vue auront l’occasion de le faire pendant la semaine d’action sur la DMLA du 14 au 21 novembre 2020. En raison de la pandémie de coronavirus, la semaine d’action se déroulera en ligne et via La visioconférence Zoom a lieu. Il est également possible de se connecter par téléphone. Les parties intéressées peuvent trouver des informations détaillées sur la Semaine d’action AMD sur le site Web de Pro Retina Deutschland e.V., une association d’entraide regroupant des personnes atteintes de rétine et de dégénérescence maculaire.

A lire en complément : Comment rester en bonne santé ?

Au cours de la semaine d’action AMD, des points focaux individuels sont abordés lors de différents jours thématiques. Il est élucidé comment la maladie survient et se développe. Les options de prévention, telles qu’une alimentation saine, sont également abordées. Il montre également comment les personnes touchées peuvent mieux s’aider elles-mêmes en cas de maladie évolutive. Cette année, une journée thématique est consacrée à un thème spécial. Le mercredi 18 novembre, le thème « Soins aux personnes souffrant de DMLA » sera abordé. Cette journée est particulièrement destinée aux établissements de soins et de santé ainsi qu’aux aidants familiaux. C’est le prélude à une série d’événements pour ces groupes de personnes.

Les personnes âgées ont plus peur de perdre la vue

Être mobile, magasiner soi-même, ne pas compter sur l’aide d’un tiers— tout cela est une grande partie de la qualité de vie des personnes âgées. Il n’est donc pas étonnant que les personnes âgées aient le plus peur de perdre de vue . Dans le même temps, Generation 50 Plus a peu de connaissances sur les causes possibles de la déficience visuelle. Quoi qu’il en soit, ce sont les résultats d’une étude représentative menée par l’institut d’études de marché « product markt » auprès de 500 participants il y a quelques années. Selon ce rapport, 31 % des répondants pensaient que la perte de la vue était la maladie la plus menaçante chez les personnes âgées, même avant le cancer (17 %) et la démence (11 %). D’autre part, il y a des déficits d’information importants. Par exemple, seulement 10 % des répondants connaissaient l’existence d’AMD.

La forme humide de la DMLA est particulièrement dangereuse car elle progresse rapidement. C’est en comparaison avec la forme sèche, plus rare, mais beaucoup plus agressif. L’ignorance peut avoir de graves conséquences pour les personnes touchées, par exemple si elles ne consultent un ophtalmologiste qu’aux derniers stades d’une maladie. L’Institut indépendant pour la qualité et l’efficacité économique des soins de santé (IQWiG) fournit également des informations utiles et faciles à comprendre sur la détection précoce, le diagnostic et les options de traitement de la dégénérescence maculaire et de la vue.

Partager :