Quelle est l’alimentation idéale d’une femme enceinte ?

11
Partager :

Bien manger est consécutif au bon fonctionnement de l’organisme. C’est également le cas pour une femme enceinte, car l’alimentation lui permet d’éviter beaucoup de complications qui seront fatales pour elle ou pour le bébé. Il est question ici d’apprendre les différents aliments qui sont bénéfiques au bébé et à sa mère. Par la même occasion, vous aurez les aliments qui doivent être consommés avec modération ou pas du tout.

Les aliments nécessaires à une grossesse paisible

Les nutritionnistes donnent pratiquement le même conseil aux femmes enceintes qu’aux autres : mangez sain et diversifié. La nouvelle recommandation en vigueur est de manger 5 différents fruits par jour. À cela, il faut ajouter les viandes maigres, les protéines végétaliennes à l’instar du haricot et de l’eau. Tout ceci participe à la bonne santé de l’enfant et de sa mère.

A lire en complément : Quand les symptômes de la grossesse disparaissent-ils après un avortement médicamenteux ?

En dehors de ces aliments, la femme enceinte se doit de consommer beaucoup de calcium. Dans ce cas, elle doit privilégier les produits laitiers qui ont un faible taux de graisse. Les pots de yaourt naturel ou autres produits riches en calcium sont ceux qui conviennent le mieux à son état de santé.

Généralement, les coups de fatigue que connaît la femme enceinte l’amènent à se bourrer le ventre de nourriture. C’est une erreur à ne pas commettre. Surtout, ne pensez pas que le fait de beaucoup manger compense vos besoins énergétiques et celui de votre enfant.

A lire en complément : Quelles sont les causes de la grossesse extra-utérine ?

Vous devez miser sur la qualité et non la quantité. Réduisez considérablement votre apport de sucrerie. En lieu et place, choisissez des aliments énergétiques qui ont un métabolisme lent. Ils vous apporteront non seulement de l’énergie en qualité et quantité suffisante, mais également d’autres nutriments indispensables à votre bien-être.

Les suppléments alimentaires qu’il faut privilégier

La nécessité des aliments ci-haut décrits n’est plus à démontrer. Toutefois, ils ne suffisent pas pour vous garantir une santé irréprochable pendant la grossesse. C’est pourquoi des compléments alimentaires sont conseillés.

  • L’acide folique: son rôle est d’aider à la prévention des malformations de la colonne vertébrale. Il est conseillé aux femmes enceintes, parce que la teneur d’acide folique présente dans les légumes est très peu pour suffire.
  • La vitamine D: elle est beaucoup plus conseillée par les spécialistes aux personnes qui n’aiment pas trop le soleil, car cette vitamine est fabriquée par l’organisme à partir des rayons solaires.
  • Le fer: la supplémentation en fer permet le renouvellement des globules rouges chez la femme enceinte. Elle permet également d’éviter les fatigues soudaines.

Chacun de ces suppléments vous aide à maintenir une bonne santé. Si vous avez du mal à manger, il existe des compléments vitaminés qui vous seront utiles. Ils vous permettront de bien passer le premier trimestre de grossesse en vous évitant les malaises et les nausées.

Les aliments à éviter par une femme enceinte

Une femme enceinte ne peut pas tout manger. Il existe un certain nombre d’aliments qui n’aident pas à avoir un meilleur état de santé et qui compromettent la survie du bébé.

La viande doit être suffisamment cuite pour éliminer toutes traces de vecteurs de toxoplasmose. Vous devez alors éviter les viandes séchées, les steaks et bien d’autres. La meilleure manière pour éviter cela est de consommer des aliments cuits.

Un autre aliment à éviter est le foie, le haggis et le pâté. Ces derniers sont des aliments ayant un fort taux de vitamine A. Pour finir, il vous faut éviter le lait cru et les yaourts crus. En effet, ils sont des vecteurs de la listéria.

L’observation de ces différents conseils garantira à vous et à votre enfant un excellent état de santé.

Partager :