Quand les symptômes de la grossesse disparaissent-ils après un avortement médicamenteux ?

250
Partager :

J’ai deux enfants. Et j’ai été enceinte trois fois. Moi aussi, je fais partie des femmes qui ont dû subir un avortement. Aujourd’hui, je veux vous parler de la fréquence et des signes typiques d’un départ .

Qu’est-ce que l’avortement ?

L’avortement est le terme médical pour désigner une interruption ou une fausse couche. Une fausse couche est l’interruption prématurée de la grossesse et est divisée en plusieurs formes. Par exemple, il y a la menace de fausse couche, de début ou de fin.

A lire en complément : Comment savoir si Lembryo est bien raccroché ?

Quels sont les symptômes ?

Beaucoup de femmes le rapportent et mon expérience le montre également : en tant que femme, vous avez souvent un mauvais pressentiment quand quelque chose ne va pas pendant votre grossesse. Vous ne vous sentez plus aussi euphorique, le corps se sent différent d’une manière ou d’une autre et vous pouvez simplement ressentir ce mauvais changement. Et pourtant, tout peut être merveilleux dans ce cas aussi, précisément parce que le corps est en train de changer.

Il n’y a pas de panneaux vraiment sûrs, mais certains indiquent un départ :

Lire également : Quels types de boissons devrais-je éviter pendant la grossesse ?

  • Hématome dans l’utérus : à quel point est-il dangereux pour la grossesse ?

  • Saignement des gencives pendant la grossesse

  • Pregnant à 40 ans : En quoi est-ce vraiment problématique ?

  • Les mythes sur la fertilité en fait vérifier

  • Douleur et crampes : La douleur et les tiraillements dans le bas-ventre peuvent être un signe de fausse couche. Cependant, de nombreuses femmes ressentent une traction dans le bas-ventre en début de grossesse, ce qui est dû à l’étirement des ligaments et au corps s’adapte à la grossesse.
  • Saignement : En cas de saignement pendant la grossesse, une sonnette d’alarme retentit pour chaque femme. Les saignements peuvent également être un signe d’avortement. Cependant, il peut également y avoir une cause inoffensive derrière cela. Cependant, les saignements pendant la grossesse doivent toujours être vérifiés par un médecin !
  • L’

  • absence ou la disparition des signes de grossesse : pas de nausées, pas de seins excitants, pas de fringales. Si vous ne présentez aucun signe de grossesse, cela peut signifier que quelque chose ne va pas.

Comme il n’y a pas de signe clair d’avortement, il est important que les symptômes soient clarifiés par un médecin. Mon gynécologue m’a toujours dit : « Il vaut mieux aller trop chez le médecin qu’une fois trop peu. »

Comment le médecin reconnaît-il une sortie ?

En cas de saignement pendant la grossesse ou d’autres signes d’écoulement votre médecin effectuera une échographie. Cela lui permet de voir si la cavité amniotique se trouve dans l’utérus et si le cœur bat toujours. De plus, la valeur de l’hormone de grossesse dans le sang est déterminée. Selon le diagnostic, votre médecin vous donnera d’autres conseils et vous indiquera ce qu’il faut faire et ce à quoi vous devez faire attention.

À quelle fréquence l’avortement se produit-il ?

Malheureusement, la fausse couche reste un sujet tabou. Il en résulte un départ beaucoup plus souvent que vous ne le pensez. Lorsque j’ai fait une fausse couche, mon chagrin était infini et je pensais que le destin arriverait à la plupart des gens. Mais plus je parlais de la perte, plus j’entendais de femmes qui devaient aussi en faire l’expérience.

La plupart des départs passent inaperçus car ils surviennent très tôt et la femme n’est pas encore au courant de la grossesse. les médecins estiment qu’un Des tiers des femmes ont déjà eu des avortements. Dans le cas des grossesses identifiées, environ 15% se terminent par une fausse couche.

Si vous subissez les conséquences de l’avortement, n’ayez pas peur de demander de l’aide et d’en parler. Il y a beaucoup de femmes qui vivent le même sort que vous – vous n’êtes pas seules et vous pouvez les laisser vous aider.

© nenetus —stock.adobe.com

Partager :