Pourquoi faut-il enseigner aux agents de santé comment parler aux malades ?

237
Partager :

Dialoguer avec son patient est un élément clé pour déclencher le processus de guérison. Cela présente plusieurs avantages pour le malade. C’est la raison pour laquelle les différentes facultés de médecine mettent au programme des modules pour apprendre aux professionnels de la santé à bien communiquer avec les personnes alitées. Pour connaître les autres raisons de ce procédé, lisez ceci.

Le lien de confiance

Il est nécessaire, voire impératif, d’enseigner aux agents de la santé comment parler aux malades pour la simple raison que cela établit un véritable lien de confiance. En effet, lorsqu’un médecin se met à communiquer avec son patient, il crée involontairement une proximité.

A découvrir également : Quels sont les inconvénients d’être infirmière ?

Il est souvent compliqué pour une personne souffrante de discuter de son malaise avec un inconnu. Elle devient plus réservée surtout quand il s’agit d’un problème peu courant ou gênant. Ce rapprochement fait dissiper la honte et lui permet de se relâcher, car elle sait désormais qu’elle en face d’elle un professionnel digne de confiance.

C’est aussi un moyen pour ces professionnels de santé d’apprendre à trouver les mots justes pour convaincre le malade de se fier à leur compétence. Quand une personne n’arrive pas s’exprimer correctement face à certaines situations, elle est en proie au doute. Celui-ci n’arrange pas les choses, car même si le travail est bien effectué, le malade ne reviendra plus.

A lire également : Comment savoir si un établissement est conventionné ?

Un diagnostic efficace

La plupart des patients n’arrivent pas à expliquer ce qu’ils ressentent réellement quand ils viennent voir le médecin. Alors, les agents qui communiquent bien avec ces derniers réussissent dans la plupart des cas à détecter correctement ce dont souffre le visiteur.

Cela passe par un questionnement convenablement guidé. C’est d’ailleurs ce qui fait d’eux de bons médecins. Cette formation leur permet de ne pas se fier uniquement à leurs connaissances. En effet, l’histoire et l’environnement de leur patient comptent énormément.

Grâce à cette approche, un médecin pourra se servir des différents facteurs énoncer ci-dessus pour expliquer avec précision ce qui ne va pas. Ainsi, il éviterait un mauvais traitement qui parfois peut être fatal.

Une guérison accélérée

Il est nécessaire d’apprendre aux professionnels de santé à parler aux malades parce que les mots ont un certain poids. Ils contribuent en grande partie à la guérison. Le fait de discuter, de rassurer ou de faire un peu d’humour au cours des échanges apporte un soulagement psychologique aux patients. Plusieurs études l’ont déjà démontré.

Cet enseignement permet aussi aux professionnels :

  • d’aider les personnes alitées à prendre la situation du bon côté ;
  • de les motiver à résister à la douleur ;
  • de se sentir en sécurité.

Ils pourront également s’en servir pour faire comprendre aux malades qu’ils vont guérir après le traitement.

Une manière d’apaiser l’atmosphère

Les agents de la santé doivent apprendre à parler aux patients pour mieux gérer les situations confuses. En effet, certains visiteurs ont dû mal à calmer leurs nerfs et se défoulent sur le personnel de santé. D’autres vont jusqu’à tenir des propos très déplacés et déstabilisants.

Un professionnel qui a subi une formation en communication parviendra à détendre l’atmosphère. Il arrivera à trouver les mots justes pour faire taire les émotions de cette personne en colère afin de lui expliquer les motifs du traitement.

Partager :