Quel régime alimentaire pour une hépatite B ?

11
Partager :

Le foie est un organe qui a pour fonction de transformer les aliments en substances indispensables à la vie et à l’usage des autres organes et à la croissance. Il stocke l’énergie et a la possibilité de le mettre au profit de l’individu en un laps de temps, en cas d’effort prolongé ou intense. Les besoins énergétiques chez les patients atteints d’hépatite B sont très élevés plutôt que chez les personnes en bonne santé. Il est alors très important pour les individus infectés d’obtenir un état nutritionnel convenable afin d’équilibrer leur apport alimentaire et l’activité physique. Suivre un régime alimentaire peut grandement porter ses fruits.

Mangez sain et équilibré sans oublier de se faire surtout plaisir

Lorsqu’on fait une hépatite B, c’est extrêmement fatigant et douloureux à la fois. On perd très vite l’appétit et on maigrit beaucoup. L’idéal est de retrouver des forces en mangeant petit à petit, de façon fractionnée (voir 5 ou 6 petits plats plutôt qu’un plus gros repas). Il faudrait que les plats soient riches en protéines (oeufs, viandes, poissons, laitages) et en vitamines (fruits et légumes). Aussi, il faut éviter le gras raison pour laquelle nous vous invitons à éviter les sauces, la friture, la charcuterie, les viennoiseries, les produits trop salés ou trop sucrés, etc.

A lire également : Comment perdre du poids pour une meilleure santé ?

Noter que vous avez la possibilité de vous procurer des compléments alimentaires afin de ressourcer plus rapidement vos réserves. Surtout, pas d’alcool ! Mangez un peu de chocolat si vous le souhaitez, car cela n’a jamais provoqué des crises de foie. Il est très important de varier votre alimentation. Les produits laitiers devront fournir en principe 75 à 80% pour ce qui est de vos apports journaliers en calcium. Vous pouvez en consommer à chaque repas.

Un régime alimentaire santé

Les personnes infectées par l’hépatite B doivent maintenir une alimentation équilibrée. Le régime alimentaire prévu à cet effet comprendra nécessairement les quatre groupes s’aliments suivants : fruits et légumes, céréales, viandes poissons et oeufs, et enfin les produits laitiers. Un apport en calorie adapté à la taille, au poids, à l’activité physique, repartie sur chaque journée entière, sans excès énergétique serait très profitable.

A lire en complément : Comment savoir si vous êtes anémique pendant la grossesse ?

Aussi, un apport en protéines reste assez bénéfique pour combattre l’infection et restaurer le foie. Cela permet aussi de ne pas perdre surtout de muscles. Pour ce qui est des antioxydants qui facilitent la lutte contre les radicaux libres, il faudra suffisamment de fruits et de légumes.

Si vous souhaitez avoir plus de vitamines A, nous vous recommandons de viser les aliments tels que : foie d’agneau et de volaille, carotte, épinard… ou de vitamine C, il vous faut : des agrumes, poivrons, persils, goyaves, kiwis… La limitation des aliments qui contiennent beaucoup plus de sucres est fortement conseillée.

Toutefois, l’apport alimentaire doit être maintenu de façon équilibrée au niveau de l’activité physique, et ce, dans les limites de la capacité du patient. Lorsque la forme reviendra, il est probable de préparer en amont des plats équilibrés et sains, et d’en faire congeler certaines parties. Des compléments alimentaires hyper protéinés peuvent être désormais constitués et serviront principalement en cas de baisse d’appétit. Ils sont généralement délivrés sous une ordonnance et dédommagés par la sécurité sociale.

Que faire en cas de manque d’appétit ?

Il peut arriver qu’au cours d’un régime alimentaire pour personne atteint d’une hépatite B, le patient n’ait aucun appétit de manger. Pour remédier à cela, il est conseillé de manger en petite quantité et plus fréquemment, de boire du lait, des boissons au soja, des jus de fruits, et de varier aussi les goûts (sûr, amer, sucrée, salé). Vous pouvez vous tourner vers les liquides disposant d’une faible teneur en calories comme : le, café, bouillon, etc. De plus, utilisez également au besoin les boissons nutritives.

Partager :